Les différents types de vélo

différents types de vélo stationnés
Sommaire

Difficile de choisir parmi tous les types de vélo qui sont disponibles sur le marché ! Chacun possède ses avantages et inconvénients selon votre style et vos envies. Dans ce guide, Antivoldevelo.com vous explique les nuances entre chaque type pour vous aider dans votre choix. Les vélos sont catégorisés selon leur utilité, on y retrouve : 

  • Le vélo de route
  • Le vélo tout terrain
  • Le vélo tout chemin (VTC) : polyvalent.
  • Le vélo pliant
  • Le vélo cargo
  • Le vélo électrique (VAE) 
  • Le BMX

Dans ce guide, vous aurez un aperçu pour chaque type de : à quoi sert-il ? À qui il convient et plus largement qu’est-il ?

Le BMX 

jeune homme sur un bmx

Qu’est-ce qu’un BMX ?

Un BMX est un type de vélo unique utilisé dans la discipline du cyclisme motocross (de l’anglais “Bicycle Motocross”, le X traduit la croix de “cross”) et nommé d’après celle-ci. 

En général, il existe trois types différents de vélos BMX, adaptés à différentes sous-disciplines du sport :

  • BMX de course : le modèle original des vélos BMX. Ils sont utilisés pour les compétitions de BMX sur les pistes sur route et sur terre. 
  • BMX freestyle : on les trouve généralement dans les skateparks. Ils sont conçus pour réaliser des figures et des cascades.
  • BMX Dirt ou Jump : principalement utilisé pour rider sur des pistes composées de plusieurs rampes et réaliser des énormes sauts tout en exécutant des figures. 

Les vélos BMX sont traditionnellement des vélos à cadre rigide, avec des roues 20 pouces. Ils sont apparus sur le marché dans les années 70, découvert en 1968 aux États-Unis.

À quoi sert un BMX ?

Un BMX convient à tout le domaine de la figure et du spectacle, allant des skateparks aux pump tracks (parcours de bosses et de virages serrés).

Les courses de BMX ont explosé en popularité depuis que le vélo est apparu ; les courses de BMX sont un élément essentiel de la compétition de sports extrêmes et sont même devenus un sport olympique.

Qui devrait utiliser un BMX ?

Les vélos BMX sont essentiellement conçus pour le cyclisme tout-terrain et la réalisation de figures. Aujourd’hui, ces vélos sont populaires auprès des enfants, adolescents et même les adultes. Ils sont fréquemment utilisés dans les skateparks dans lesquels de nombreux freestylers aiment se retrouver.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo BMX ?

Les vélos BMX étant conçus pour les sensations fortes et le divertissement, ils ne sont pas le meilleur choix pour ceux qui recherchent un vélo fiable pour le transport ou le confort. La plupart des BMX n’ont qu’une seule vitesse, ce qui signifie que le pédalage est facile, mais rend les BMX inadaptés aux trajets de longue distance.

Si la cascade, les rampes et les figures en tout genre ne vous conviennent pas, mais que vous voulez un vélo polyvalent, le vélo tout terrain sera plus adapté pour vous.

-> Consultez notre comparatif des meilleurs antivols en U.

Le vélo de ville

Qu’est-ce qu’un vélo de ville ?

femme sur un velo de ville

Également connu sous le nom de vélo hollandais ou de vélo urbain, le vélo de ville est un vélo simple et robuste conçu pour durer et être utilisé fréquemment dans les environnements urbains. Ils ont la particularité d’être plus lourds qu’un vélo de route, possèdent moins de vitesse, mais conviennent parfaitement à des déplacements en ville et sur toutes les surfaces qu’on peut trouver en ville (pavés, dalles, béton, etc.)

Ils ont été conçus dans le but d’offrir un confort augmenté, notamment grâce à une selle souvent plus large, de meilleures suspensions et un guidon surélevé pour une position moins sportive.

À quoi sert un vélo de ville ?

Tout comme son nom l’indique, un vélo de ville est fait pour la ville. Pour cette raison, les cyclistes ont tendance à utiliser les vélos de ville pour de courts déplacements. Ce sont habituellement ces vélos que l’on retrouve à disposition grâce aux services de locations de vélos comme Pony Bike ou Vélib’. Il sera parfait si vous recherchez un vélo confortable pour vos déplacements quotidiens.

Qui devrait utiliser un vélo de ville ?

Le vélo de ville convient aux personnes cherchant un moyen de locomotion pratique pour se déplacer rapidement et facilement en milieu urbain. C’est un moyen écologique et pratique, plus rapide qu’à pied et moins polluant que la voiture.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo de ville ?

Si vous recherchez des sensations fortes et des performances de compétition, le vélo de ville risque de vous décevoir. Si vous recherchez la polyvalence et la vitesse, les vélos de route ou électriques vous conviendront mieux.

Le vélo tout chemin (VTC)

velo tout chemin vtc

Qu’est-ce qu’un vélo tout chemin ?

Un vélo tout chemin, aussi appelé vélo hybride ou simplement VTC, est un type de vélo optimisé pour une utilisation facile et une circulation fluide. Bien que ces vélos varient d’un modèle à l’autre, la plupart présentent des éléments communs tels que des pneus larges et stables, des selles plus larges et des guidons qui permettent une position verticale. Certains de ces vélos utilisent une fourche avant à suspension pour augmenter le confort de conduite. D’autres sont équipés d’accessoires tels que des garde-boue, des protections de chaîne et des porte-bagages. Ils sont conçus pour offrir des trajets fiables et réguliers.

À quoi sert un vélo tout chemin ?

Comme leur nom l’indique, les VTC sont pensés pour remplir les mêmes fonctions que les vélos de route et tout terrain. Vous perdrez des caractéristiques techniques de ces 2 vélos, mais vous gagnerez la possibilité de le faire où et quand vous voulez !

Ses particularités sont :

  • un guidon plat ;
  • des suspensions à l’avant (parfois) ;
  • un confort similaire au VTT ;
  • des pneus plus fins et plus lisses.

À qui s’adresse le VTC ?

Les vélos hybrides sont idéaux pour faire des trajets maison-travail en passant par les routes que vous voulez : sur l’asphalte comme dans la terre.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo tout chemin ?

Si vous roulez en lycra et que vous souhaitez atteindre 60 km/h de pointe ou dévaler des pistes de VTT, vous devriez faire un autre choix.

Le vélo pliant

homme sur un velo pliant

Qu’est-ce qu’un vélo pliant ?

Les vélos pliants ou vélos pliables sont de plus en plus populaires grâce à leur praticité. Ils sont plus petits en longueur, mais souvent plus hauts et ont de petites roues. Leur caractéristique principale est évidemment leur cadre capable de se plier.

À quoi sert un vélo pliant ?

Ces vélos pliables sont conçus pour se plier afin d’être facilement transportable et très compact lorsque l’usager ne s’en sert pas. Ils sont idéaux pour des trajets entre le travail et la gare ou l’arrêt de bus étant donné que vous pouvez les plier dans le train ou dans le bus, où l’espace est réduit.

À qui s’adresse le vélo pliant ?

Vous souhaitez vous rendre au travail à vélo, mais c’est un peu loin ; vous n’avez pas beaucoup de place de rangement ; vous souhaitez faire des petits déplacements en ville ? Alors faites le choix du vélo pliant.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo pliant ?

Il est déconseillé d’acheter ce vélo si vous souhaitez adopter des allures très rapides ou pour faire du hors-piste.

Le vélo électrique

femme sur un vélo électrique

Qu’est-ce ce que le vélo électrique (VAE) ?

Les vélos électriques, ou vélo à assistance électrique (VAE) sont des vélos qui utilisent des batteries et des moteurs embarqués pour fournir une assistance à la propulsion, autrement dit une assistance au pédalage. Cette dernière utilise le moteur du vélo pour compléter une partie de la puissance nécessaire pour faire tourner les pédales. 

Il existe un autre type de vélo électrique, beaucoup moins populaire qui agit directement avec un accélérateur via un levier ou un bouton pour accélérer le deux-roues.

Les vélos électriques ne sont pas une catégorie à part entière de vélo, mais la déclinaison d’un type de vélo. Presque chaque type de vélo possède sa déclinaison en version électrique, on trouve aujourd’hui des vélos électriques urbains, des VTT électriques, etc.

À quoi sert un vélo électrique ?

Les VAE sont utilisés de la même manière que les vélos de route traditionnels. La principale différence est que, alors que les vélos classiques dépendent entièrement du pédalage du cycliste, les vélos électriques nécessitent moins d’énergie pour pédaler, car leur moteur fournit une assistance ou supprime la nécessité de pédaler ! La législation française interdit aux constructeurs de fournir une assistance au-delà de 25 km/h. 

Qui devrait utiliser un vélo électrique ?

Toute personne qui aime faire du vélo, mais qui trouve que c’est physiquement éprouvant aura intérêt à acheter un vélo électrique. De plus, les vélos électriques offrent en moyenne plus de vitesse pour moins d’effort que les vélos traditionnels. Ils atteignent très facilement les 20-25 km/h, ce qui en fait un excellent choix pour toute personne dont la condition physique est faible ou qui a besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour se motiver à faire de l’exercice. 

Par ailleurs, les vélos à assistance électrique ont récemment gagné en popularité sur l’ensemble du marché. Les coursiers à vélo et les cyclistes occasionnels peuvent tous apprécier le plaisir de conduire ces vélos modernes.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo électrique ?

Il y a quelques inconvénients à utiliser un vélo électrique. Tout d’abord, les VAE ont tendance à être considérablement plus chers que les autres types de vélos, ce qui signifie qu’ils ne sont pas une option idéale si votre budget est serré. L’État et votre région, voire commune, peut vous aider grâce à des indemnités.

À cause de leurs composants électroniques supplémentaires (la batterie et le moteur), les vélos électriques sont également plus lourds que la plupart des autres vélos. Ce poids supplémentaire rend les vélos électriques légèrement plus difficiles à transporter que les autres vélos. Cependant, en raison de l’assistance fournie pendant le trajet, vous ne remarquerez pas vraiment le poids supplémentaire jusqu’à ce que votre batterie soit vide !

-> Cet article pourrait vous intéresser : Tout savoir sur la certification SRA

Le vélo cargo

livreur sur velo cargo

Qu’est-ce ce que le vélo cargo ?

Le vélo cargo regroupe les biporteurs et les triporteurs et d’autres modèles moins connus. Ce sont des vélos capables de transporter des enfants ou d’autres charges lourdes qu’un vélo classique ne serait pas capable de faire. Ils existent en version électrique : le vélo cargo à assistance électrique (VCAE).

À quoi sert un vélo cargo ?

Ils servent essentiellement à transporter très simplement des charges lourdes. Les parents apprécient l’utiliser pour emmener des enfants en bas âge à l’école. À savoir que le port du casque reste obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans sur ce genre de vélo.

Qui devrait utiliser un vélo cargo ?

Si vous aimez vous déplacer à vélo et que vous souhaitez remplacer petit à petit vos déplacements en voiture, le vélo cargo est une bonne alternative. Faites vos courses ou emmenez vos enfants à l’école sont désormais accessibles à vélo !

Qui ne devrait pas utiliser un vélo cargo ?

Si vous désirez rouler à grande vitesse ou descendre des pentes à tout va, essayez un vélo tout terrain ou un vélo de route. 

Le vélo de route

cycliste roulant sur un velo de route

Qu’est-ce qu’un vélo de route ?

Le vélo de route est l’un des types de vélos les plus courants sur le marché. Les vélos de route sont conçus pour être utilisés sur des surfaces plates et pavées comme les routes ou les pistes cyclables. 

Il existe notamment des vélos de course avec des positions de conduite plus agressives et un meilleur aérodynamisme. Cependant, la plupart des autres vélos de route sont principalement conçus pour une utilisation quotidienne de loisir et une bonne efficacité sur les pavés ou la route.

Comme on peut le constater, les vélos de route ont des pneus très fins, ce qui permet aux cyclistes d’atteindre des vitesses élevées avec un minimum d’effort. Ce gain de vitesse s’explique par la diminution de la résistance au roulement et de leurs surfaces lisses avec une bande de roulement minimale. 

À quoi sert un vélo de route ? 

Les vélos de route sont utilisés par des millions de personnes dans le monde comme moyen de transport fiable et aussi par les professionnels dans le Tour de France, par exemple. En fait, la course de vélo de route est aujourd’hui considérée comme la discipline cycliste compétitive la plus populaire au monde.

Ces vélos peuvent être utilisés sur des sentiers pavés, mais les terrains meubles comme la terre ou le gravier sont difficiles à traverser.

Qui devrait utiliser un vélo de route ?

Les cyclistes qui veulent se rendre d’un point A à un point B aussi rapidement et efficacement que possible sont les meilleurs candidats pour ce type de vélo.

Grâce à leur légèreté, les vélos de route sont tout à fait capables de franchir des pentes raides, idéal pour les régions vallonnées. D’autre part, si vous souhaitez participer à des courses sur route, vous aurez tout intérêt à utiliser un vélo de route.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo de route ?

Si vous souhaitez rouler sur tous les types de terrains, y compris sur de la terre ou du gravier, et que vous ne souhaitez qu’un seul vélo : choisissez un gravel bike. Ce dernier vous permettra de rouler à la manière du vélo de route, mais sur des sentiers ou des chemins grâce à sa bande de roulement plus large.

Si vous vivez dans une région où il pleut souvent et où les hivers sont rigoureux, le vélo tout terrain vous offrira une meilleure traction. Cela vous offrira la possibilité de rouler avec des surfaces irrégulières et dans des conditions plus difficiles avec moins de danger.

Le gravel bike

vélo gravel avec un casque

Qu’est-ce qu’un gravel bike ?

Le gravel bike est un sous-type de vélo hybride qui associe les caractéristiques d’un vélo de route et d’un VTT. Cette combinaison permet à ses pratiquants d’atteindre des vitesses élevées sur les routes tout en ayant la durabilité et l’endurance nécessaires pour affronter des terrains accidentés. 

À quoi sert un gravel bike ?

Ce type de vélo peut être utilisé pour une grande variété d’activités cyclistes. Leurs assez larges pneus leur permettent de se déplacer sur des terrains accidentés, des sentiers bosselés, bien qu’ils s’épanouissent tout autant dans les environnements urbains pavés, par exemple. Avec l’explosion récente des gravel bikes, ils sont devenus l’un des types de vélos les plus populaires pour le cyclotourisme ou le bikepacking. Par conséquent, la plupart des gravel bikes ont plusieurs points de fixation pour permettre à leurs utilisateurs de transporter plusieurs sacs à vélo et d’autres équipements tout en roulant.

Qui devrait utiliser un gravel bike ?

Si vous recherchez un vélo polyvalent, il n’y a pas mieux que le gravel bike. Que vous cherchiez à explorer les sentiers forestiers locaux ou à faire la navette entre votre domicile et le centre-ville, le gravel bike pourrait bien être le type de vélo qu’il vous faut. Leur extrême polyvalence est la force motrice de leur énorme croissance en popularité.

Qui ne devrait pas utiliser un vélo de gravier ?

Si vous n’avez pas l’intention de faire des excursions hors route sur des terrains bosselés et irréguliers ou sur des sentiers difficiles, vous n’avez peut-être pas besoin d’un gravel bike. 

Leur polyvalence est la meilleure caractéristique d’un gravel bike, donc si vous recherchez uniquement un vélo pour vous rendre au travail ou seulement pour faire du tout-terrain, il est préférable de choisir un vélo de route ou un VTT.

Si vous avez un budget limité, un gravel bike d’occasion vous en donnera plus pour votre portefeuille. Sinon, certains vélos de route peuvent voir leurs roues remplacées par des roues de gravel, plus épais.

Le vélo tout terrain (VTT)

vtt sur un chemin

Qu’est-ce qu’un vélo tout terrain ?

Le vélo tout terrain, souvent connu sous le sigle de VTT ou de vélo de montagne, traduction littérale de l’anglais “mountain bike” est destiné à la pratique sur tous les terrains hors route. Ils sont fabriqués de sorte à supporter les irrégularités du hors piste et des sentiers battus.

À quoi sert un VTT ?

Les vélos tout terrain sont adaptés à une pléthore de terrains. Ils conviennent aux amateurs et aux professionnels, car ils peuvent être quasiment entièrement personnalisés.

Leur structure et leur fabrication sont faites pour supporter les sauts, la rapidité, et ce, sur toutes les surfaces en dehors de la route.

Qui devrait utiliser un vélo tout terrain ?

Les vélos de montagne sont généralement utilisés par les cyclistes qui sont prêts à faire des compromis sur une vitesse plus élevée pour une agilité et une flexibilité accrues pendant la conduite. Ils offrent malgré tout une accélération plus rapide et des changements très efficaces. Ils peuvent gérer tout ce que vous leur proposerez. 

Ils ne conviennent pas uniquement aux freestylers ou aux casse-cou en quête de sensations. Si vous souhaitez rouler tranquillement sur des chemins forestiers, le VTT est très adapté également.

Qui ne devrait pas utiliser un VTT ?

Si vous passez la plupart de votre temps à rouler sur des routes ou d’autres surfaces pavées, mais que vous aimez vous aventurer occasionnellement sur des sentiers ou en dehors des routes, le VTT ne sera pas la meilleure affaire. Essayez plutôt un vélo de gravel. 

Nos lecteurs aiment aussi

antivol a combinaison code

Un antivol à code : est-il vraiment moins sûr ?

La réponse à cette question est claire : oui ! Les antivols que vous ouvrez …

Voir plus
antivol nf ffmc sra velo turquoise

Tout savoir sur la certification SRA

Choisir un bon antivol nécessite une recherche approfondie et Antivoldevelo.com vous aide à le faire. …

Voir plus
jeune femme sur un vélo dans un parc

Combien de temps pour faire 10 km à vélo ?

De nombreux cyclistes à travers le monde parcourent 10 km ou plus chaque jour, il …

Voir plus
Retour haut de page