Trouvez le meilleur antivol pour votre vélo

Comment bien attacher son vélo pour éviter les vols ?

antivol de velo
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Le vol de vélo est un problème récurrent dans les villes et il est essentiel d’apprendre à correctement attacher son vélo pour limiter les risques. Dans cet article, nous vous proposons des conseils pratiques pour sécuriser au mieux votre vélo lors de vos déplacements.

    Choisir le bon antivol

    Première étape indispensable : choisir un antivol adapté à vos besoins. Il existe plusieurs types d’antivols sur le marché :

    • Les chaînes avec cadenas : solides et flexibles, elles permettent d’attacher votre vélo à différents points fixes mais peuvent être lourdes à transporter.
    • Les antivols en câble : légers et faciles à transporter, ils sont néanmoins moins résistants aux tentatives de vol.
    • Les antivols en U : très résistants, ils offrent une bonne protection contre les vols mais sont moins flexibles que les chaînes ou les câbles.

    Pensez également à vérifier la certification de votre antivol (norme NF, Sold Secure, ART…) qui garantit un certain niveau de résistance face aux tentatives de vol.

    Trouver un point d’ancrage solide pour fixer votre vélo

    L’idéal est bien sûr d’attacher votre vélo dans un lieu fréquenté et éclairé, où les voleurs seront plus facilement repérés. Cherchez ensuite un point fixe et solide pour y attacher votre vélo :

    1. Les poteaux et grilles d’arbres sont une option courante, mais assurez-vous qu’ils soient bien scellés au sol.
    2. Les réverbères peuvent également servir de point d’ancrage, à condition qu’ils ne puissent pas être démontés facilement.
    3. Les arceaux spécifiquement conçus pour le stationnement des vélos sont évidemment la meilleure solution : ils offrent généralement un bon niveau de sécurité et facilitent l’attache du vélo.

    Attacher correctement votre vélo

    Une fois que vous avez choisi un antivol adapté et trouvé un point d’ancrage solide, il est temps d’attacher votre vélo de manière optimale. Voici les étapes à suivre :

    1. Cadenacer le cadre du vélo

    Il est primordial de passer l’antivol dans le cadre du vélo, car c’est la partie la plus coûteuse et donc la plus attractive pour les voleurs. Si possible, placez également l’antivol autour d’une partie du point d’ancrage, comme un poteau ou une grille.

    2. Sécuriser les roues

    Les roues étant également sujettes au vol, pensez à les sécuriser en passant l’antivol dans l’une d’elles, si cela est possible sans compromettre la sécurité du cadre. Vous pouvez également utiliser des attaches-rapides qui rendent le démontage des roues plus difficile sans outils spécifiques.

    3. Positionner l’antivol près du sol

    Un antivol positionné près du sol sera plus difficile à attaquer, car il y aura moins d’espace pour insérer des outils de forcage. Cependant, assurez-vous que l’antivol ne touche pas le sol, car cela faciliterait l’utilisation d’un levier pour le forcer.

    4. Rendre l’accès à la serrure difficile

    Orientez la serrure de votre antivol vers le bas, de manière à ce qu’elle soit moins accessible et visible par un éventuel voleur. De plus, cela protégera la serrure des intempéries et de la poussière.

    Avez-vous pensé à faire marquer votre vélo ? 

    Vous avez investi dans un bon antivol et vous savez désormais comment bien attacher votre vélo. Mais avez-vous pensé au marquage de votre vélo ? C’est un élément particulièrement dissuasif pour les voleurs et obligatoire pour l’achat d’un vélo neuf. Le principe ? Un numéro unique est gravé sur le cadre puis est enregistré dans une base de données nationale comme Bicycode, fait de votre vélo une pièce unique, facilement identifiable.

    marquage bicycode fub

    En cas de vol, si votre vélo est retrouvé, il peut être rapidement restitué. Les voleurs, connaissant ce système, hésitent également à s’emparer d’un vélo marqué, car sa revente devient risquée. Et cerise sur le gâteau, le marquage est souvent rapide et abordable.

    Quelques astuces supplémentaires pour protéger votre vélo

    En complément de ces conseils, voici quelques astuces pour renforcer la sécurité de votre vélo :

    • Utilisez deux antivols différents : cela compliquera la tâche des voleurs qui devront utiliser plusieurs méthodes pour les neutraliser.
    • Notez le numéro de série de votre vélo (généralement gravé sous le cadre) et prenez une photo de celui-ci afin de faciliter son identification en cas de vol.
    • N’hésitez pas à personnaliser votre vélo avec des autocollants ou une peinture originale : un vélo unique sera plus facilement repérable et donc moins attractif pour les voleurs.

    En suivant ces conseils et en étant vigilant lors de vos déplacements, vous minimiserez les risques de vol et pourrez profiter sereinement de votre vélo.

    Nos lecteurs aiment aussi

    Antivol vélo Kohlburg modell Wien

    Les meilleurs antivols vélo 2024 selon la FUB

    La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) a révélé les résultats de sa campagne ...
    Voir plus
    apple airtag 1

    Apple AirTag : la bonne idée pour protéger son vélo ?

    Vous avez investi dans un vélo, peut-être même un vélo à assistance électrique (VAE) de ...
    Voir plus
    hiplok 1000 series product range

    Hiplok présente sa nouvelle gamme 1000 à Eurobike 2024

    Après le succès retentissant du D1000, l’antivol en U résistant aux meuleuses d’angle, la marque ...
    Voir plus
    Retour en haut